2.2.1 LIAISONS ENTRE LES CARACTERISTIQUES DU CHEF DE MENAGE ET LA PARTICIPATION DES ENFANTS AUX TRAVAUX DANGEREUX

Non classé

2.2.1.1 Sexe du chef de ménage et incidence du travail dangereux

Graphique 1 : Travaux dangereux selon le sexe du chef de ménage

Travaux dangereux selon le sexe du chef de ménage

Source : INSAE, ENTE, illustration des auteurs sous Excel

Sur 5 enfants 4 sont astreints à des travaux dangereux dans les ménages où le chef est une femme. Environ 3 enfants sur 5 sont astreints aux travaux dangereux lorsque le chef de ménage est un homme. La proportion plus élevée d’enfants astreints aux travaux dangereux dans les ménages dirigés par les femmes serait due à la double charge (tâches qui leur incombent en tant que femmes de ménage et la recherche de revenus pour supporter tous les membres de la famille) qui pèseraient sur elle. Ce résultat est également confirmé par la revue de littérature qui stipule que les femmes font plus travailler les enfants que les hommes (Diallo, 2002 ; et Lopez-Acévédo, 2002). Le test de chi2 effectué au seuil de 1%, nous permet de dire en plus de cela, que le sexe du chef de ménage impacte significativement l’astreinte aux travaux dangereux.

2.2.1.2 Niveau de pauvreté et exposition aux travaux dangereux

Le niveau de pauvreté est significativement lié à la contrainte aux travaux dangereux au seuil de 5%. 68,6% (confère annexe 1-a), des enfants vivant dans des ménages pauvres sont astreints aux travaux, 67,9% des enfants vivant dans des ménages à revenus moyens effectuent des travaux dangereux et 65,5% des enfants vivant dans des ménages riches effectuent des travaux dangereux. La proportion un peu plus élevée des enfants astreints dans la classe pauvre pourrait s’expliquer par le fait que les parents seraient limités par les possibilités économiques les poussant à recourir à tous les moyens pour accroître leurs faibles revenus en soumettant les enfants à la main d’oeuvre dangereuse. La revue de littérature en a fait cas également.

2.2.1.3 Age du chef de ménage et incidence des travaux dangereux

D’après la probabilité de khi deux (0,814), l’âge du chef de ménage et l’astreinte aux travaux dangereux sont indépendants au seuil de 5%. Le graphique 7 (annexe 1b) le confirme puisqu’il n’y a pas de dispersions remarquables entre les différentes classes. Les différentes proportions d’astreints aux travaux dangereux sont quasiment les mêmes quelle que soit la tranche d’âge du chef de ménage.

2.2.1.4 Religion du chef de ménage et incidence des travaux dangereux

La religion est significativement liée à la soumission des enfants aux travaux dangereux au seuil de 1% (annexe 1c). Les autres chrétiens regroupent les protestants, les célestes, les évangéliques etc. Les autres religions sont constituées des sans religions et de ceux qui ne sont ni animistes, ni musulmans, ni chrétien. Environ 81% des chefs de ménage animistes ont des enfants astreints aux travaux dangereux. Parmi les catholiques, les autres chrétiens et les autres religions, nous avons respectivement 72,5% ; 77,4% ; et 76,7% de ménages dans lesquels les enfants effectuent des travaux dangereux. La forte proportion de la religion animiste pourrait s’expliquer par le poids de la tradition et/ou par le travail rémunérateur des enfants pour payer les cérémonies de sorties du couvent.

2.2.1.4 Etat matrimonial et incidence des travaux dangereux

L’état matrimonial du chef de ménage est significativement lié aux travaux dangereux au seuil de 1% (annexe 1d). Rappelons que la modalité « autre » englobe les statuts comme célibataire, divorcé, union libre, séparée. Les classes modales sont « Autres unions » et « Veuf ». Ce résultat est une présomption de la revue de littérature qui montre que les chefs de ménage non mariés mettent généralement leurs enfants au travail dans des proportions plus élevées que ceux mariés.

Page suivante : 2.2.2 LIAISON ENTRE LES CARACTERISTIQUES DE L’ENFANT ET LA PARTICIPATION AUX TRAVAUX DANGEREUX

Retour au menu : Les déterminants de l’astreinte des enfants aux travaux dangereux au Bénin