2. Le troisième protagoniste ou l’interaction Homme/design

Non classé

A travers la démarche suivie par le design d’expérience utilisateur, le design s’intègre donc totalement au rapport Homme/objet qui se développe. Pour que le système fonctionne, le designer doit donc apprendre à se rapprocher de son utilisateur pour répondre au mieux à ses attentes. Ce rapprochement s’opère par la nécessité pour le designer de s’intégrer lui-même dans le domaine de l’usager pour en comprendre tous les rouages. Dans l’idée de concevoir un rapport Homme/objet abouti, l’utilisateur doit pouvoir communiquer avec son objet et l’assimiler dans son environnement. L’enjeu du design est alors de créer un objet doté de ces capacités d’intégration.

En parallèle, si nous avons pu comprendre que le domaine des nouveaux design est le domaine d’application à l’origine de cette démarche, nous avons aussi pu voir que l’objet de design du 21ème siècle s’est largement complexifié. En effet, s’il apparaît que la machine à la base du processus de conception aujourd’hui peut communiquer, nous sommes loin d’une communication naturelle et l’intégration de cet objet devenu inconnu de notre environnement ne s’en retrouve pas facilitée. Ce schéma illustre ainsi le besoin que nous avions de faire évoluer la discipline, tout comme les problématiques nouvelles que ces changements sont amenés à engendrer. Si nous avons vu précédemment toute l’implication du design dans la politique d’innovations nous entourant, il apparaît suite à cela que l’art du designer est alors de réussir à réunir l’Homme et l’objet moderne issu de ces innovations.

Il s’avère que cette rencontre à l’origine de ce nouveau rapport de la démarche design, que nous qualifions donc de « Homme/design », s’intègrera aux notions d’interactions qui nous entourent : s’il apparait que l’Homme influence complètement aujourd’hui l’acte de conception du design, il se trouve que le design lui-même aura un impact sur l’individu et, à plus grande échelle, la société. Ainsi, nous sommes au cœur de la notion d’interaction, une notion que le designer aujourd’hui doit savoir maitriser.

Page suivante : 2.1 Quand l’homme influence la pratique du design

Retour au menu : Invisible Design : la part belle à l’invisible