VI.1.4. Accueil de nouveaux candidats résidents

Non classé

Le futur travailleur social du Clos Saint-Rémi aura aussi à gérer la liste d’attente pour
les candidats résidents. Pour ce faire, dès l’appel téléphonique du candidat ou de sa
famille, il fixera un rendez-vous avec celui-ci pour expliquer les conditions et visiter
l’institution. Il pourra remettre une farde comportant le règlement d’ordre intérieur, la
convention d’hébergement, le formulaire de renseignements généraux, ainsi qu’une
feuille de renseignements sur l’institution.

Avant qu’une place ne se libère, il aura déjà rendu visite au moins une fois aux
candidats résidents. Cette visite permet de connaitre un peu plus la personne qui
sera accueillie dans l’institution. Cela permet aussi et surtout de savoir quelle est la
personne prioritaire. Est-ce que cette personne est préparée psychologiquement
pour entrer en institution ?

Au début de mon stage, nous avons accueilli monsieur D au Clos. Celui-ci
venait d’un centre de revalidation et pour une raison que j’ignore, sa femme
avait décidé de le placer chez nous. J’ai remarqué que monsieur D s’attendait à
quitter le centre de revalidation pour retourner chez lui. Mais à sa grande
surprise il avait atterri chez nous. Sa femme ne l’avait pas préparé avant son
placement en institution. Cette séparation était pour lui un grand choc,
synonyme de trahison après 53 ans de mariage. Cette situation avait augmenté
la dégradation de son état de santé.

L’assistant social pourrait avant l’entrée d’un nouveau résident, rendre visite à celui-ci
et s’assurer qu’il est préparé pour son placement en institution. Cela pourrait non
seulement aider le résident mais aussi faciliter le travail de l’équipe de soins.

Page suivante : VI.2. Le travail hors de l’institution

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi