V. LES INTERRELATIONS

Non classé

Il s’agit de « l’ensemble des relations qui ont lieu dans une situation professionnelle.
Les relations de membre à membre ne sont pas neutres car elles sont chargées
socialement et émotionnellement. Dans ces relations se mêlent les contenus, les
formes de relations individuelles et leurs répercussions sur les autres instances
institutionnelles ainsi que sur les tâches de chacun »(101).

Le futur travailleur social doit faire partie de l’équipe pluridisciplinaire de la Résidence
Clos St Rémi. Pour mener à bien sa feuille de route, il doit pouvoir collaborer avec
les autres équipes, avec les pensionnaires et leurs familles ainsi qu’avec les autres
institutions extérieures. Tout ceci doit pouvoir se cadrer dans les objectifs poursuivis
par l’institution.

Il est vrai que la plupart des pensionnaires sont en perte d’autonomie ou désorientés
et ne peuvent malheureusement pas collaborer activement. Dans ce cas, le
travailleur social devrait travailler avec la famille pour ceux qui en ont, ou
l’administrateur provisoire de biens pour les uns, ou encore le CPAS pour les autres.

Les interrelations avec les équipes de soins(102) devraient concerner : l’évolution de
l’état de santé pour les pensionnaires malades ou en Maison de Repos et de Soins,
les cas d’hospitalisation, le compte rendu des réunions des équipes de soins, les
résultats de l’accompagnement des résidents et de leurs accompagnants principaux.

Avec la direction, il devrait parler de l’organisation des réunions d’équipes, de
formations, des rapports et comptes rendus, …

Avant que ce service ne se mette en place, il faut préparer les tâches qui faciliteront
sa réalisation.

101 R. SAFI, op cit, p 63.
102 Infirmier(e) s, kinésithérapeutes, Ergothérapeutes.

Page suivante : CHAPITRE 2 : LES TACHES PREPARATOIRES

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi