RESUME

Non classé

Depuis la fin des années 1980, la plupart des pays en développement, notamment ceux de l’UEMOA ont été confrontés à de grands déséquilibres de leurs balances de paiement. Ce déséquilibre se caractérise par l’insuffisance des ressources intérieures au regard des besoins de financement. D’où le recours aux capitaux étrangers, notamment les Investissements Directs Etrangers (IDE) comme nouvelle source de financement.

La présente recherche vise à identifier les déterminants des IDE, ainsi que l’impact des investissements directs étrangers sur la croissance économique en zone UEMOA, ayant contrôlé les déterminants usuels de la croissance, et l’effet retour de la croissance économique sur les investissements directs étrangers. L’étude couvre la période 1980-2008, correspondant à la phase d’adoption des programmes d’ajustement structurel, de libéralisation et de raréfaction des ressources de l’aide publique au développement.

Après une discussion théorique et empirique sur les déterminants des IDE et de leurs impacts sur la croissance économique des pays hôtes, un modèle structurel à équations simultanées a été construit, afin de mettre en exergue les interactions entre les IDE et la croissance économique en UEMOA.

Les résultats des estimations économétriques montrent que la croissance économique constitue un facteur majeur d’attractivité des IDE, mais ces derniers sont un déterminant mineur de la croissance. Ce qui conduit à des implications de politiques économiques afin de rendre plus attractif l’environnement des affaires de l’Union pour attirer davantage d’investissements directs étrangers.

Mots clés : UEMOA, investissements directs étrangers, croissance économique, attractivité, impacts, déterminants.

Page suivante : ABSTRACT

Retour au menu : LES INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS DANS L’ESPACE UEMOA : DETERMINANTS ET ANALYSE D’IMPACTS