RESUME

Non classé

Ce travail constitue une contribution aux recherches sur les déterminants de l’attractivité des entreprises dans la ville de Douala. En effet, la compétition à laquelle se livrent les territoires pour attirer et retenir les entreprises suppose de disposer d’une organisation territoriale efficace, présentant des avantages de localisation pour les entreprises. Ce qui soulève le problème de la gouvernance et de l’aménagement des territoires dans le contexte de renforcement de l’attractivité territoriale. En s’inscrivant dans le cadre d’analyse théorique de l’économie industrielle et de l’économie territoriale, cette étude propose une analyse de la relation entre la dynamique de la gouvernance locale et l’attractivité territoriale des entreprises. A Douala, la dynamique de la gouvernance locale peut être perçue à travers la qualité de la régulation publique et privée, mais aussi à travers la présence de multiples institutions (formelles et informelles) qui structurent le tissu économique Doualais. A partir de nos développements théoriques et empiriques, la gouvernance locale est mise en exergue comme un facteur déterminant de l’attractivité des entreprises dans la ville de Douala. Bien plus, l’estimation de notre équation des déterminants de l’attractivité à l’aide des Moindres Carrés Ordinaires (MCO) révèle des relations positives entre l’évolution des créations d’entreprises dans la ville de Douala et les facteurs de la gouvernance d’une part et certains facteurs d’ordres socioéconomiques d’autre part au cours de la période 1996-2009.

Toutefois, au moment où les régions du monde se font de plus en plus concurrence pour l’attraction des entreprises, les autorités publiques et privées locales de la ville de Douala devront mener des politiques adéquates allant dans le sens de l’assainissement du climat des affaires et l’amélioration de l’environnement des entreprises, notamment pour davantage attirer sur leur territoire les entreprises afin de palier aux problèmes de chômage, mais aussi afin de renforcer la croissance économique locale. Les stratégies à déployer ici passent nécessairement par la construction / réhabilitation des infrastructures, l’aménagement des zones d’activités (parcs d’entreprises, encouragement à la constitution des systèmes productifs localisés), l’amélioration de la gouvernance urbaine à travers le renforcement du partenariat public-privé et le développement de la coopération intercommunale.

Mots clés : Attractivité, gouvernance locale, territoire, Douala, entreprises.

Page suivante : ABSRACT

Retour au menu : GOUVERNANCE LOCALE ET ATTRACTIVITE TERRITORIALE DES ENTREPRISES : CAS DE LA VILLE DE DOUALA