RESUME

Non classé

Les activités de shadow banking sont au coeur de l’actualité depuis la crise financière des subprimes en 2008. Ce système financier parallèle représente une part non négligeable des transactions financières dans les pays développés. A l’image du système bancaire classique, le shadow banking remplit des fonctions de transformation (maturité et liquidité) et de collatéralisation.

La sphère financière constituée de deux systèmes complémentaires : système traditionnel et le shadow banking, est au centre des problématiques de financement de l’économie. Par conséquent, le shadow banking est certainement impliqué de façon durable dans le développement économique.

Mots clés : shadow banking, finance de l’ombre, financement parallèle, financement désintermédié, titrisation, collateralisation, hedge funds, MMF, SPV, Prime Broker

Page suivante : SUMMARY

Retour au menu : SHADOW BANKING : Avenir de la finance ou simple échappatoire à l’arbitrage réglementaire ?