RESUME

Non classé

L’objectif du présent mémoire est d‘évaluer la relation empirique entre le taux
de change réel d’équilibre et l’évolution de ses fondamentaux au sein de l’UEMOA.
Dans un premier temps, un taux de change réel d’équilibre est estimé à partir d’un
ensemble de fondamentaux de l’économie tels que le prône le modèle NATREX et
ce, par le biais d’une estimation en panel. Dans un second temps, un indicateur de
mésalignement du taux de change réel est déduit de ces estimations. Les résultats
de cette étude permettent de remettre en cause l’idée reçue selon laquelle les
changes fixes seraient propices à la surévaluation de leur taux de change réel.

L’étude révèle que le taux de change réel de l’UEMOA est globalement sous-évalué
sur la période d’étude (1989-2008) ; avec une ampleur nettement faible. Ce résultat
autorise également à mettre en évidence l’importance de la politique fiscale incitative
et de diversification des cultures de rentes dans la gestion des distorsions du TCR.

Mots-clefs :

de Change Réel d’équilibreTaux , mésalignement, NATREX, fondamentaux, UEMOA.

Page suivante : Abstract

Retour au menu : Taux de change réel d’équilibre et évolution de ses fondamentaux dans l’UEMOA