RESUME

Non classé

Les forêts tropicales fournissent tout un ensemble de biens et services nécessaires à la survie et au développement des sociétés humaines. Parmi ceux-ci, on peut relever : la production de bois d’oeuvre, de bois de service et de bois-énergie, celle de produits forestiers non ligneux (PFNL), l’existence de sites récréatifs et touristiques, de sites destinés aux rites magico-religieux, et de sites pour l’éducation et la recherche, etc.

L’économie du village est basée essentiellement sur les prélèvements en forêts, autoconsommés en partie, et dont la vente procure des revenus qui financent des activités qui financent des activités relevant des autres secteurs de l’économie.

C’est une économie tributaire du marché extérieur et dépendant du jeu d’argent dont le secteur moteur est representé par les produits forestiers non ligneux.
Les enquêtes menées auprès des ménages ruraux forestiers montrent que Les ressources forestières autres que le bois d’oeuvre contribuent pour plus de 70% de la capacité d’investissement et d’épargne des ménages ruraux.

Ces exigences ne peuvent être satisfaites que dans le cadre d’une stratégie globale d’aménagement et de gestion durable des ressources forestières, qui intègrent systématiquement l’exploitation et la valorisation des produits forestiers non ligneux , en prenant en considération l’ensemble des facteurs écologiques et socio économiques intervenant dans la filière de production et de commercialisation des PFNL.

Malgré les contraintes et les insuffisances liées au mode d’exploitation des ressources qui les fournissent et au mode de leur valorisation et de leur commercialisation, les PFNL présentent des intérêts économiques et sociaux certains et continuent à intéresser les ménages ruraux.

Les perspectives d’exploitation des ressources forestières autres que le bois d’oeuvre sont réelles, bien qu’un effort important reste à accomplir pour passer à une véritable intégration de cette composante dans les aménagements et dans le plan de gestion durable.

Mots clés :

Prélèvements en forêt, secteur moteur, gestion durable, ménages ruraux

Page suivante : ABSTRACT

Retour au menu : Etude de la contribution des ressources naturelles aux budgets des ménages ruraux : Cas du village BANGA (République Centrafricaine)