RESUME

Non classé

Le riz est l’une des céréales les plus cultivées dans le monde. La connaissance des
caractères agro-morphologiques est un élément assez important dans la gestion des ressources
phytogénétiques. C’est dans cette optique que la caractérisation agro-morphologique au stade
végétatif d’une collection de 128 écotypes provenant de toutes les zones agro-écologiques du
pays a été entreprise sur la base de 14 caractères quantitatifs et 8 qualitatifs. Cette étude,
réalisée sur le site d’expérimentation d’AfricaRice, dans le village de Ouèdèmè commune de
Lokossa, vise l’évaluation de la variabilité existante au sein de la collection de riz du Bénin.

Le dispositif expérimental est un augmented design in randomized complete block  avec 9
témoins répétés.

L’analyse de fréquences des différentes modalités des caractères qualitatifs a révélé
que la majorité des écotypes est extra vigoureuse (72,66 % des écotypes), a une coloration
verte de la gaine foliaire basale (82,81 % des écotypes) et a une pubescence intermédiaire du
limbe foliaire (88,28 % des écotypes). La forme de la ligule est à 95 % bifide.

Les résultats de l’analyse de la variance indiquent que les effets bloc ont été
significatifs pour 8 variables quantitatives sur les quatorze. Les cinq premières composantes
principales expliquant 76,46 % de la variance totale ont été utilisées comme variables pour la
classification numérique. Huit classes significativement distinctes ont été identifiées.

L’analyse canonique discriminante a révélé que les caractères tels que : verse, cycle semisépiaison,
longueur des feuilles, longueur des feuilles paniculaires, taille des plants, nombre de
talles par touffe, nombre de panicules par touffe sont les principaux facteurs de discrimination
des 8 groupes d’écotypes. Une description des groupes a fait ressortir que la classe 7
constituée uniquement d’écotypes d’O. glaberrima est caractérisée par une très grande
sensibilité à la verse et par un cycle relativement court. Les écotypes de la classe 8 sont en
majorité très grands de taille et ont de longues feuilles. Les écotypes des classes 6 et 4
présentent le plus grand nombre de talles et de panicules par touffe dans la collection étudiée.

Mots clés :

écotypes de riz, caractérisation, analyses multivariées, diversité agromorphologique,
Bénin.

Page suivante : ABSTRACT

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN