Remerciements

Non classé

Mes remerciements vont aux personnes suivantes : – Tout d’abord, mon Directeur de Mémoire, M. Hubert Heyriès, pour ses qualités exceptionnelles de gentillesse, de patiente et d’écoute qui ont amplement contribué à la rédaction de ce travail ;

- Tous les professeurs de l’UFM, qui ont contribué à me donner la méthode et la rigueur nécessaire à l’aboutissement de ce document ;

- Mon ami Albert Granger, dont le témoignage avisé a trouvé son utilité dans la version finale de cette étude à ce jour imprimée ;

- Morgane Lachiver, pour la même raison que celle énoncée précédemment ;

- Mes camarades du Master, bien sûr, dont on peut admettre que les bons moments passés en leur compagnie ont pu constituer une source de détente certaine pour un travail mobilisant une attention de tous les instants.

Je souhaite également remercier chaleureusement toutes les personnes de mon entourage qui m’ont soutenu et encouragé au cours de ces mois de travail : – En tout premier lieu mes parents, Bernard et Maryline, pour leur aide sans faille et leurs conseils permanents et avisés ;

- Les autres membres de ma famille, qui m’ont témoigné affection et soutien : mon oncle et ma tante Boris et Nicole, ma grand-mère Jeanine ;

- Mes amies et amis les plus chers : Julie, Jocelyn, Arnaud, Gérard et Marie-Luce, Pierre et Line, pour leur écoute et leur bienveillance. 2

Page suivante : Introduction

Retour au menu : La Guerre révolutionnaire dans la pensée trotskiste