REMERCIEMENTS

Non classé

Nous adressons notre gratitude à tous ceux qui, par leurs soutiens multiformes, ont contribué à l’élaboration de ce mémoire.

Nous remercions très particulièrement le docteur Seydou Dramé, notre directeur de mémoire qui, en dépit de ces nombreuses occupations, nous a toujours prêté une oreille attentive et nous a prodigué de précieux conseils pour la réalisation de cette étude.

Nous traduisons toute notre reconnaissance au rédacteur en chef du quotidien Sidwaya, Alassane Karama, pour son soutien. Nous remercions également le rédacteur en chef de L’Observateur Paalga, Boureima Diallo ainsi que le journaliste du quotidien Le Pays, Séni Dabo pour leur disponibilité.

Nous remercions l’administration et le corps enseignant de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication(ISTIC) pour la formation reçue.

A notre famille et à nos amis, nous demandons de considérer ce mémoire comme le fruit de leurs efforts.

Page suivante : INTRODUCTION GENERALE

Retour au menu : La présomption d’innocence dans la presse quotidienne burkinabè