Remerciements

Non classé

La réalisation de ce mémoire a été possible grâce au concours de plusieurs personnes à qui je voudrais témoigner toute ma reconnaissance.
Tout d‟abord je tiens à remercier l‟intégralité du service multimédia du musée du Louvre dirigé par Agnès Alfandari dont font partie Louis Vignaud, Anaïs Mure, Alexandra Dromard, Guilaine Legeay, Marie Coste, Marie-Claire Guillard-Le Bourdellès, Christina Kékicheff, Olivier Romanetti, Sophie Guindon et Farida Manser qui m‟ont tous consacré beaucoup de leur temps afin de répondre à mes nombreuses questions sur leurs activités et la médiation multimédia au musée, ceci durant plusieurs entretiens personels. Je leur sais gré pour leur patience et leur disponobilité.

Concernant toujours le service multimédia du musée du Louvre, je mettrai un point d‟honneur à remercier plus particulièrement, Anne Myrtille Renoux, conceptrice multimédia, qui m‟a encadré lors de mon stage sur le projet experimental d‟une plateforme collaborative nommée « Communauté Louvre » En effet, c‟est elle qui m‟a transmis sa passion et donné l‟envie d‟élargir et d‟approfondir ma réflexion sur le multimédia pour en faire je l‟espére mon métier plus tard En effet avant ce stage l‟univers multimédia m‟était très peu familier mais la rencontre d‟Anne Myrtille Renoux m‟a permis de comprendre les enjeux et l‟importance d‟une telle démarche au musée.

Je remercierai aussi particulièrement Sybille Clochet, adjointe du service multimédia du musée du Louvre pour m‟avoir réservé plusieurs entretiens à propos de mon mémoire sur son temps si précieux.

D‟autre part je tiens à remercier toutes l‟équipe de Museum Lab : Matthieu Canto, Ismaël Corbillé, Rina Nakazawa, Benjamin Nouvel, Stéphanie Orlic, Natacha Villeroy, qui m‟ont aussi accordé des entretiens à propos de leurs recherches et qui m‟ont véritablement permis de concevoir la médiation multimédia comme en constante evolution et pouvant deborder d‟inventivité.

Enfin, je tiens a remercier particulièrement Sophia Girabancas-Perez qui m‟a fourni les premières pistes bibliographiques qui m‟ont permis de nourrir ma réflexion de maniere efficace et perminatente.

Retour au menu : La médiation multimédia au musée