IV.2. Travail social et projet de vie

Non classé

« L’assistant social peut être l’agent coordinateur de la mise en place des projets de
vie dans les maisons de repos. En se référant à la description du projet de vie en
trois axes, l’utilisation d’un professionnel du social s’impose.

Au niveau de l’axe individuel, la technique de l’écoute active est ainsi utilisée
constamment quand il est question de dresser un bilan avec la personne âgée. De
plus, la création d’anamnèses psychosociales est un atout supplémentaire pour un
accompagnement optimal de la personne âgée. Une approche de type systémique
est utile pour mieux percevoir la sphère émotionnelle entourant le résident.

Dans l’axe collectif, les possibilités d’action d’un assistant social sont multiples et
variées. Le développement d’une politique de formation continue, l’organisation
de réunions diverses (avec les membres du personnel, avec les familles, avec les
résidents) ou la mise sur pied d’un programme d’animations socioculturelles sont
quelques exemples parmi tant d’autres.

Quant à l’axe environnemental, le travail social est aussi présent à travers le
développement et la naissance d’initiatives permettant de situer la maison de repos
dans son environnement et ainsi favoriser un processus d’ouverture de l’institution
vers l’extérieur. La création de projets intergénérationnels va dans ce sens. »(56)

56 Idem.

Page suivante : V. RAPPORT ENTRE LE SOCIAL ET L’EQUIPE DE SOINS

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi