IV) Marketing opérationnel et facteurs clés de succès du Festival des Vieilles Charrues

Non classé

En conséquence de l’évocation de ces notions de positionnement et de segmentation, dans le cadre de la création d’un Festival détonnant, va découler la notion de marketing opérationnel.

Le marketing opérationnel est l’ensemble des tactiques et opérations qui mettent en œuvre la stratégie marketing. Cette phase se réalise lors de la conceptualisation, définition de l’identité du projet (également lors du suivi d’un projet sur le long terme) et repose principalement sur l’outil classique du marketing-mix des 4 P. A noter que le 4ème P représentant la Promotion ne sera que peu ou prou évoqué : en effet, la Promotion ne fait pas vraiment partie de la définition de l’identité d’un projet culturel car mise en place après la conceptualisation. Dans le cadre de notre travail, qui repose sur la conceptualisation artistique d’un projet détonnant, nous prendrons appui sur le Festival des Vieilles Charrues. Au-delà de ces 4 P, largement utilisé dans le vocable du marketing, plus largement, l’outil des 7 P de Bloom et Bitner (1981) est souvent cité en marketing culturel. Nous retrouvons les 4P du mix marketing auxquels s’adjoignent : Process (processus d’interaction avec les publics), Physical Evidence (le support tangible du service, c’est-à-dire l’environnement dans lequel le service est fourni, notamment l’aménagement du site, le design…) et le P de People. Ce dernier représente les compétences du personnel en contact avec le public, la qualité du service qui leur est rendu ou encore ou encore leur participation à ce service. Les publics des Festivals attendent, par exemple de tous les personnels en charge des services périphériques qu’ils deviennent des acteurs du marketing à temps plein c’est-à-dire qu’ils participent à la production de l’expérience par le service qu’ils rendent, dans leur interaction avec eux. Ce lien direct avec le service a été étudié par exemple dans le cas des spectacles vivants par Rentschler et Gilmore en 2002. Il est cependant à noter que dans notre développement qui va suivre, ces 3 derniers P seront intégrés dans le P « Distribution » (Place).

Dans cette partie, nous allons réaliser une présentation du Festival des Vieilles Charrues, de son identité originale et le replacer dans le contexte de cette industrie des Festivals, ce n’est que dans la partie qui suivra que nous parlerons du Mix Marketing et des 3 P.

Page suivante : 1 ) Genèse du Festival

Retour au menu : Comment créer un projet culturel qui détonne ?