IV – Analyse des registres de la délégation médicale de Khouribga

Non classé

RESULTATS ET INTERPRETATIONS

Durant la période d’étude de cinq ans, nous avons colligé 6011 cas de piqûres scorpioniques réparties sur les trois structures sanitaires de la région.

Page suivante : 1. Résultats statistiques descriptifs

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga