INTRODUCTION GENERALE

Non classé

J’ai fait mon stage de dernière année à la Résidence Clos Saint-Rémi, une Maison
de Repos (MR) et Maison de Repos et de Soins (MRS) située à Molenbeek Saint-
Jean. C’est un lieu où les pensionnaires peuvent passer le restant de leur vie,
lorsque celle-ci devient impossible à domicile, et recevoir des soins lorsque la
nécessité s’impose.

Le Clos Saint-Rémi est accessible à toute personne sans distinction de sexe, de
race, d’appartenance religieuse.

Dans beaucoup de maisons de retraite, les directions disposent d’une double
casquette au sein de leur institution.

La direction s’occupe aussi du travail social au sein de l’institution. Elle n’a pas de
statut d’Assistante Sociale, pourtant elle fait ce travail sans aucune difficulté
apparente. Ce cumul de fonctions fait d’elle un pilier central de l’institution et en
même temps, une personne de référence pour les pensionnaires. Suite à ce cumul
de fonctions, le travail social est caché derrière le travail administratif et n’est pas
toujours très en vue. Le différencier du travail administratif reste selon moi une des
grosses difficultés.

Je me souviens que plusieurs fois au début de mon stage, j’ai dû répondre à des
questions de ce genre : « en quoi consiste ton rôle ici comme stagiaire Assistant
Social ? », « qu’est ce que tu fais au juste ? », « as-tu assez à faire ? »
Nous savons tous que la plupart des personnes âgées se trouvent en institution à
cause de la solitude ou de la fragilité. D’autres ont seulement besoin qu’on consacre
du temps pour les écouter, ou tout simplement d’une présence régulière. Compte
tenu du volume de travail et malgré son sens de l’organisation, les directions sont
souvent débordées.

Le volume du travail social augmente rapidement compte tenu de l’accroissement
imminent de la capacité d’accueil, de la volonté de l’institution de satisfaire de mieux
en mieux les besoins des résidents ou encore de vouloir entretenir voire améliorer
l’image de marque de l’institution. Cela pourrait mettre en exergue le travail social
tout en donnant en même temps au service social une place prépondérante.

Ceci m’amène à poser plusieurs questions, à savoir : quelles sont les limites entre le
travail administratif et le travail social dans une maison de retraite ? Quelle place
occupe le travail social ? Ou encore quelle est l’utilité du travail social dans les
maisons de retraite ?

Tout au long de ce travail qui n’est qu’une réflexion basée sur ma pratique
professionnelle, je vais m’attarder exclusivement sur cette dernière question.
Ce travail est divisé en 3 parties :

· Une partie pour présenter l’institution ainsi que la problématique liée à
l’augmentation du nombre des personnes âgées
· Une partie théorique qui propose la création d’un service social

Et pour finir je vous présenterai des situations rencontrées, qui démontreront que la
mise en place d’un service social est selon moi une nécessité.

Page suivante : PREMIERE PARTIE : LE SIECLE DES SENIORS

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi