Introduction :

Non classé

La découverte, en 1982, de Helicobacter pylori a suscité un immense intérêt scientifique dans le monde et a bouleversé notre compréhension de la pathogénie des principales pathologies gastro-duodénales.

Cette découverte a révolutionné le domaine de la Gastro-Entérologie. En effet, malgré les réticences initiales, le traitement de l’ulcère passe à présent par une antibiothérapie d’éradication de Helicobacter pylori.

Cette éradication a permis un recul notable du lymphome gastrique, puisqu’il est possible aujourd’hui, de faire régresser durablement ce cancer par un traitement antibiotique spécifique. (Ferrand, 2009)

En Algérie, bien que l’incidence de l’infection à Helicobacter pylori soit estimée à plus de 70% (6éme colloque sur Helicobacter pylori, 2011), peu d’études bactériologiques ont été publiées sur ce thème.

La culture de cette bactérie, très exigeante, et donc la réalisation de l’antibiogramme nécessaire à l’orientation du traitement, sont difficiles à mettre en œuvre compte tenu des contraintes techniques qui s’y rattachent.

L’étude prospective qui nous a été confiée consiste en la mise en place d’un protocole de diagnostic bactériologique permettant , par plusieurs techniques , la culture , l’isolement et la réalisation d’antibiogrammes pour les souches obtenues à partir de biopsies gastriques de patients suivis à l’hôpital Bologhine Ibn Ziri.

Page suivante : I-Généralités

Retour au menu : Helicobacter pylori : Etude bactériologique des premières souches isolées à l’Hôpital Bologhine Ibn Ziri