III.2. Tendances des investissements directs étrangers dans l’UEMOA

Non classé

Les pays en développement ont bénéficié de 42,3% des entrées mondiales d’IDE dont 5,3% pour l’Afrique au cours de l’année 2009. Cette période est consécutive à une entrée de plus de la moitié des flux d’IDE mondiaux dans les PED et ceux en transition. Toutefois, à l’image de l’Afrique, l’UEMOA n’a pas été une destination privilégiée des capitaux étrangers. Les investissements directs étrangers dans l’UEMOA peuvent s’analyser suivant les tendances en identifiant les principaux pays d’origine et d’accueil, les secteurs attractifs et la structure sectorielle des IDE.

Page suivante : III.2.1. Origine des IDE entrants en zone UEMOA

Retour au menu : LES INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS DANS L’ESPACE UEMOA : DETERMINANTS ET ANALYSE D’IMPACTS