III.1.4 – Taille des villes et chaleur anthropique

Non classé

La morphologie urbaine des villes, l’orientation et l’espacement des bâtiments, jouent un rôle dans la formation des ilots de chaleur urbains (USEPA (29), 2008). La morphologie urbaine peut également influencer la circulation automobile et encourager ainsi les apports de chaleur et de pollution de l’air. L’homme produit la chaleur par les véhicules, les climatiseurs et l’activité industrielle qui peuvent avoir des impacts néfastes sur l’environnement et sur la santé surtout lors des épisodes de forte chaleur estivale.

29 United States Environmental Protection Agency

Page suivante : III.2 - Population bien adaptée à la chaleur

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs