III.1.2. Pour les pensionnaires hospitalisés

Non classé

Visite une fois par semaine à l’hôpital et contacts téléphoniques réguliers avec le
médecin ou l’assistant social de l’hôpital. L’objectif est de quérir des nouvelles de
l’état de récupération santé du pensionnaire malade(104). Je rappelle ici que pendant le
séjour à l’hôpital, l’institution ne perçoit pas de subsides de l’INAMI(105). C’est donc un
manque à gagner pour l’institution qui met tout en oeuvre pour encourager la
guérison et le retour à la résidence.

104 A ce sujet, j’ai été plusieurs fois confronté à une difficulté majeure : « Etes-vous un membre de la
famille ? » Non. « Monsieur, les informations médicales sont strictement confidentielles et ne peuvent pas être
communiquées à toute personne non membre de la famille »
105 Institut National d’Assurance Maladie et Invalidité.

Page suivante : III.1.3. Pour les candidats résidents

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi