III.1.1 – La vulnérabilité sanitaire

Non classé

Selon l’organisation mondiale de la santé (WHO(27), 2010) sur la vulnérabilité de la population en Tunisie, La surcharge pondérale et l’obésité sont plus élevées chez les femmes adultes (62,5 %) que chez les hommes (48,3 %) et deux fois plus élevées en zones urbaines. Il en est de même pour la prévalence du diabète (6,7 % contre 3,6 % en zone rurale). La prévalence globale du tabagisme est estimée de 30 % (52,8 % chez les hommes, 5,2 % chez les femmes), mais elle baisse chez les jeunes instruits. Ces données rendent la population des grandes villes, notamment en grand Tunis, moins adaptable face à une forte chaleur et face aux évènements climatiques sévères.

27 OMS:WORLD HEALTH ORGANIZATION (Organisation Mondiale de la Santé)

Page suivante : III.1.2 - Acclimatation

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs