II.3.2.b. Appareil respiratoire

Non classé

La pression hydrostatique compresse la cage thoracique et augmente le volume sanguin thoracique. De plus, la CRF et le volume de réserve expiratoire (VRE) sont également diminués [88] (respectivement de 40-50% et 60-70%) la capacité vitale (CV) est également diminuée mais de manière moins importante. (5 à 10%) [85,89,90]. La fréquence respiratoire ne subit pas de changement en immersion [80,85]. Cependant en immersion, l’expiration est plus aisée de fait de la pression hydrostatique, et l’inspiration plus difficile.

Page suivante : II.3.3. Immersion et exercices physique

Retour au menu : Comparaison de deux modalités de réentraînement à l’effort au sec et en immersion chez des patients en réhabilitation respiratoire