II- Projections démographiques et spatiales à Youpwe

Non classé

Située à la périphérie d’un grand pôle industriel qu’est Douala, le quartier Youpwe, au regard des taux de croissance démographique qu’il présente depuis une trentaine d’année s’expose aux risques de surpeuplement et d’une extension spatiale disproportionnée dans les années avenirs. Ce surpeuplement et cette extension spatiale qui se profile à l’horizon auront une incidence néfaste sur la survie de la mangrove.

II.1- projections démographiques à Youpwe

Depuis l’année 1978, la population de Youpwe s’accroît rapidement. Evaluée à 250 âmes environ en 1978, elle est passée à 450 habitants en 1995, et à 1300 en 1990, pour atteindre 3 000 âmes en 2005. La population de Youpwe s’est accrue de 44% entre 1978 et 1985. Or de 1985 à 2005 elle a sextuplé en vingt ans. (450 habitants en 1985 et 3 000 habitants en 2005). En effet il convient à ce stade de notre réflexion de faire une étude prospective de la population de Youpwe afin de cerner la pression anthropique sur les ressources naturelles et la consommation moyenne en terrain à Youpwe.

Pour calculer la projection de la population, l’Organisation des Nations Unies fait des hypothèses de croissance forte, faible ou moyenne. L’accroissement de la population dans une région est déterminé par la différence entre les naissances et les décès : c’est le mouvement naturel d’une population. A l’aide des recensements et de l’état civil (qui enregistre les naissances et les décès), les démographes calculent pour chaque pays ou région le nombre de naissances et de décès pour 1000 habitants. Ce sont les taux de natalité et mortalité. La différence entre les deux est le taux d’accroissement naturel. C’est à partir du taux d’accroissement naturel qu’on détermine l’augmentation de la population dans une région par an. En clair l’évolution quantitative d’une population est liée à l’addition du solde naturel (accroissement ou déficit) et du solde migratoire (composante de l’émigration et de l’immigration).

Pour calculer la projection de la population à Youpwe nous nous sommes servis des données de la population de Youpwe de 2005 comme point de départ à savoir 3000 habitants. Par la suite nous avons calculé les taux de natalité et de mortalité à l’aide des données de recensement et des données recueillies auprès du centre d’état civil de Youpwe. En faisant la différence entre le taux de natalité et le taux de mortalité nous avons trouvé le taux d’accroissement naturel (TAN). A partir de ce taux d’accroissement naturel nous avons déterminé le nombre d’habitants qui s’est ajouté à Youpwe en un an. En additionnant ce nombre à la population connue de 2005 et au solde migratoire qui est la différence entre les départs (émigration) et le nombre des arrivées (immigration) on obtient la population de 2006. On adopte la même démarche pour déterminer la population de 2007 à partir des données de 2006. Ainsi de suite jusqu’à l’infini.

– D’après les données recueillies à la chefferie, le quartier Youpwe comptait une population de 3000 habitants (P1) en 2005.
– D’après les données des enquêtes de terrain et celles recueillies au centre d’état civil de Youpwe, le nombre de naissance à Youpwe en 2005 était de 60 individus alors que le nombre de décès se chiffrait à 24 décès.
– Il faut déterminer le taux de natalité et de mortalité : Cela revient donc à :

TN=(Nombre de naissance ×1000)/(Population totale)=

TN=(60 × 1000)/3000= 20‰

Le taux de mortalité est de : (Nbre de décès ×1000)/(Population totale)

TM = (24×1000)/3000=8 ‰

Soit à déterminer le taux d’accroissement naturel (TAN)
TAN = TN-TM
D’où TAN = 20-8 = 12

Le TAN ou solde naturel est de : 12‰

– Soit à calculer l’augmentation de la population de Youpwe (P2) en 2006.

P2=(P1×solde naturel)/1000

On a donc: (3000X12)/1000 = 36

La population de Youpwe augmente de 36 habitants par an. Or le solde migratoire est de 4 habitants (9 migrants contre 5 immigrants). On a donc:

P2 = 3000 + 36 + 4

P2 = 3040 habitants

Pour déterminer la population (P3) de 2007 nous adopterons la même démarche en tenant compte du même solde naturel qui est de 12‰. Ainsi de suite jusqu’à obtenir la population de 2050. (Voir tableau suivant)

Tableau n° 20 : Projection de la population de Youpwe à l’échéance 2050 (en nombre d’habitants)

Projection de la population de Youpwe  à l’échéance 2050

Source : Enquêtes et analyses personnelles, (2009)

Fig. n°13 : Evolution et projection de la population à Youpwe à l’échéance 2050

Evolution et projection de la population à Youpwe à l’échéance 2050

Source : Moutila Béni, (2009)

Entre 1990 et 2005 la population de Youpwe est passée de 2000 à 3000 habitants. Depuis 2005 la population de Youpwe, (d’après les données des enquêtes de terrains, et des données recueillies dans les centres de santé et d’état civil de la localité), présente un solde naturel de12‰ et un solde migratoire de 4 habitants par an. Ainsi la population de Youpwe est passée de 3000 à 3024 habitants entre 2005 et 2010. Selon les estimations du modèle numérique présenté plus haut, la population de Youpwe franchira la barre de 3600 habitants en 2020 pour atteindre 4212 individus en 2030. Cette population passera de 4491 individus en 2035, pour s’établir à 5436 âmes en 2050. Il ressort de ce qui précède que d’ici à 2050 le quartier Youpwe connaitra quasiment un doublement de sa population ; soit 3000 habitants en 2005 contre 5436 habitants en 2050. Un tel doublement de la population aura des répercussions néfastes sur la survie de la mangrove qui disparaitra inéluctablement de la région au profit de l’habitat si tant est qu’il existe une corrélation significative entre l’augmentation de la population et l’occupation spatiale à Youpwe. Il appartient donc de montrer la corrélation entre les deux caractères dont les valeurs se présentent comme suit :

la corrélation entre les deux caractères

– Calculons les variances de x, de y et la covariance de x y (voir tableau ci-après)

Tableau n°21 : Calcul des variances et des covariances

Calcul des variances et des covariances

Formule

 

r est compris entre par conséquent la relation est positive et l’intensité est d’autant plus forte que r a une valeur proche de 1. Nous pouvons donc conclure sans risque de nous tromper qu’il ya une corrélation entre l’augmentation de la population et l’évolution de l’occupation de l’espace à mangrove, espace qui s’amenuise à Youpwe au profit du bâti.

Par ailleurs en représentant le nuage de point des deux variables étudiées précédemment on se rend compte très rapidement que les valeurs s’organisent dans le graphique selon une tendance très marquée. On s’aperçoit que le graphique représente une courbe et qu’en plus les points ne sont pas dispersés. Cela témoigne d’une corrélation entre les deux variables. (Voir nuage de points ci-après).

Fig. n°14 : Nuage de point mettant en relation l’augmentation de la population et l’évolution de l’occupation de l’espace à Youpwe

Nuage de point mettant en relation l’augmentation de la population  et l’évolution de l’occupation de l’espace à Youpwe

Source : Enquêtes personnelles

II.2- Projection de la croissance spatiale à Youpwe

La croissance démographique de Youpwe aura pour corollaire l’extension spatiale de ce quartier. L’on pourra ainsi voir la superficie du bâti passer de 45 hectares à 100 hectares et plupart à 130 hectares. En effet il possible de déterminer facilement la superficie de l’espace occupée à Youpwe à partir de notre équation de régression qui est de y = 0,01x + 4,7.

Ainsi L’extension de l’habitat ou l’occupation de l’espace va s’amorcer à l’ouest du quartier, c’est-à-dire au- delà du chenal qui divise le quartier presqu’en deux. La mangrove de cette partie du quartier qui ne fait pas encore l’objet d’une coupe systématique pour des besoins d’urbanisation, serait littéralement occupée. Mais l’invasion de la mangrove de ce domaine nécessite tout d’abord que l’on mette sur pied un ouvrage qui permette aux populations de franchir sans trop de peine les eaux d’un chenal de la crique Docteur, qui jusqu’à présent représente le seul obstacle qui empêche les populations d’envahir cet espace.

Après cette première phase de l’extension du quartier le développement du bâti mettra ensuite le cap vers l’autre rive de la crique Docteur (Voir carte 4). L’extension du bâti au- delà de la crique Docteur marquera la fin de l’existence de la mangrove dans les périmètres immédiats de Youpwe. Pour faire face à cette situation qui sera lourde de conséquences, il est indispensable de mettre sur pied des mesures à court et à terme pour freiner le développement accéléré de l’habitat dans ces sites stratégiques qui représentent les derniers témoins de la forêt littorale.

Carte n°4 : projection de l’occupation spatiale à Youpwe

Projection de l’occupation spatiale à Youpwe

Page suivante : III- Perspective d’une gestion rationnelle de la mangrove à Youpwe

Retour au menu : PRESSION ET DYNAMIQUE DE L’ESPACE COTIER A MANGROVE DE YOUPWE(DOUALA)