I.6.1 – Le confort thermique

Non classé

La température corporelle d’environ 37°C, est maintenue grâce aux apports de calories apportés par la nourriture et aux échanges de chaleur avec l’environnement immédiat selon ces mécanismes :

-la convection qui favorise les échanges entre la peau et l’air ambiant ;
-la conduction, échange par contact direct avec un corps chaud ;
-le rayonnement ou radiation : échanges thermiques par rayonnement infrarouge. La perte de chaleur se fait par radiation lorsque l’environnement est moins chaud que notre corps, mais elle est moins importante lorsque la température est élevée.
-la transpiration : perte par évaporation lorsque l’humidité est faible.

Selon les paramètres individuels et contextuels, l’interprétation du confort thermique varie d’une personne à l’autre, selon le niveau d’activité, l’acclimatation physiologique et psychologique à la chaleur et le type de vêtements portés.

Page suivante : I.6.2 - Confort et santé

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs