I.4. EQUILIBRE ENTRE RECETTES ET DEPENSES D’UNE ENTITE(35)

Non classé

Un Etat doit équilibrer ses recettes et ses dépenses sur le long terme de façon à stabiliser l’économie. Comme tout agent, un pays ne peut rester éternellement en déficit et doit s’efforcer d’équilibrer ses échanges avec le reste du monde. Un déséquilibre de la balance des paiements, que ce soit un excédent ou un déficit, peut engendrer deux types d’effets économiques.

Tout d’abord un effet revenu ; dans l’exemple cité plus avant, l’excédent de la balance des paiements provoque un afflux de devises qui vient augmenter le revenu national de la nation susceptible d’être dépensé.

Un déséquilibre engendre également un effet prix ; l’excédent de devises provoque un accroissement de la masse monétaire qui agit sur le niveau des prix de façon proportionnelle (théorie quantitative de la monnaie). Dans l’hypothèse inverse, un pays en déficit peut choisir de dévaluer sa monnaie pour rendre les exportations.

35 MBUSA MUPENDA Alain, op.cit.

Page suivante : CHAPITRE DEUXIEME : PRESENTATION DE LA DIVISION PROVINCIALE DES FINANCES DU NORD-KIVU

Retour au menu : DIVISION PROVINCIALE DES FINANCES DU NORD-KIVU ET MOBILISATION DES RECETTES PUBLIQUES, de 2006 à 2008