DEUXIEME PARTIE : CREATION D’UN SERVICE SOCIAL A LA RESIDENCE CLOS SAINT-REMI

Non classé

Au moment où j’ai commencé mon stage au Clos Saint-Rémi, je n’avais pas de
connaissances particulières concernant la problématique des personnes âgées, je
n’avais pas non plus de sujet de mémoire. J’ai mis du temps à aller vers ces
personnes et je ne peux pas dire avec exactitude ce qui me retenait. Le premier
contact se révéla facile et m’a facilité la suite. C’est ainsi que je me suis vite fait
connaitre par les pensionnaires et me suis positionné auprès d’eux comme personne
de référence.

L’entretien que j’ai eu avec l’assistante sociale de la maison de repos Nazareth,
basée à Uccle, m’a beaucoup aidé dans le choix de mon thème de mémoire, à
savoir : le projet de création d’un service social au Clos Saint-Rémi.

J’ai été motivé dans mon idée par le fait que la petite entreprise est un « moteur de
développement économique local, et créateur d’emplois de demain ».(96) De plus,
avec l’augmentation du nombre de lits, il faudrait du personnel supplémentaire, voire
un service supplémentaire : le service social

Pour réaliser cette partir de mon travail, je me suis inspiré de l’outil Construire et
gérer son projet, une réalisation de l’équipe STICS(97). J’ai lu également plusieurs
autres ouvrages.(98)

Cette partie traite en deux chapitres de la création du service social au Clos Saint-
Rémi.

96 Marie-Annick DEPAGNEUX, TPE/PME : Les moteurs de développement économique local, publié sur :
http://lami.org/info-partagee/les-actualites/tpe-pme-les-moteurs-du.html, consulté le 02/02/2012.
97 Françoise CAMBIE, Marc IMPE, Eric LUNA, Etienne MARLIER, Construire… et gérer son projet, STICS 5e
édition, Janvier 2007.
98 Voir bibliographie.

Page suivante : CHAPITRE 1 : LE SERVICE SOCIAL

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi