Dédicace et remerciements

Non classé

Je commence tout d’abord par exprimer ma gratitude la plus sincère aux personnes qui m’ont inspirée (Ana Vetter, Francois Mangenot) et aux personnes qui m’ont aidée а cibler le sujet et la problématique : Bérangère Jourdain, Ariel Rojas, Emilio Arturo Marill, Pierre Salam, Thierry Soubrié. Je remercie ensuite l’appui technique offert par Arturo Pollo Garcia et Daniel Carvajal Hervé (pour m’avoir prêté leurs ordis), Santiago Sanchez Cifuentes (pour le DDE), Elvis Morales (pour la mise au point des ordis).J’en profite aussi pour faire part du plaisir d’avoir partagé l’aventure magique de cette FOAD avec Paula Ardanza (informaticienne) et Hector Garcés (enseignant-tuteur). Je vous remercie pour votre courage, patience et dévouement.

Je suis très reconnaissante du soutien offert dans la recherche bibliographique, dues aux contraintes de connexion, par: Maria Isabel Gonzalez Albear depuis la Chine, Isayda del Pino Gonzalez et Maiyén Sulera Freyre depuis l’Espagne. Quant à cette dernière, je n’ai pas de mots pour remercier son « encadrement » « proactif » et « socio-affectif », « en présentiel » et au cours de notre amitié « à distance ». Je remercie sincèrement tous ceux et celles qui m’ont aidée pour la lecture et correction des textes : Daniel Carvajal (encore !) et Emilio Marill (encore et pour tant de choses…), Emmanuel Rafin, Xavier Goergler, Mme Rosa Duarte Sow (Directrice Pédagogique de l’Alliance française, toujours disponible et à l’écoute), Maiyén Sulera Freyre (encore et toujours).

Ensuite, un énorme merci pour le coup de main donné par Maricel Fernandez Millet (édition du mémoire et « poursuite » des apprenants pour leur faire répondre au questionnaire final), à ma cousine Isayda pour la tabulation, le travail méticuleux sur Excel et l’étayage émotionnel (En Cuba o desde México, no habrá distancia geográfica que nos separe querida.), à et Gemma Garcia Oliva pour les graphiques.

Pour finir, je voudrais remercier vivement tous ceux et celles qui m’ont assistée d’une façon ou d’une autre, qui m’ont encouragée dans les moments de faiblesse ou de difficulté, qui m’ont aidée à trouver des solutions de toutes sortes et qui m’ont supportée pendant cette longue période de stress, d’éloignement et de changements d’humeur : ma mère, toute ma famille, mes amis (Irasema, Suzette, Léonardo, Ilse, Yoisel et Miraydi), mes collègues, l’Alliance française (qui me manque trop !), La Havane, et mes deux petits trésors (Rubencito et Hectico) !

Raquel Pollo González

Page suivante : Introduction

Retour au menu : Gestion des interactions dans un dispositif hybride : rôles et stratégies des tuteurs. Le cas du présentiel réduit de l’Alliance française de La Havane