Conclusion Chapitre 3

Non classé

L’environnement étant une ressource épuisable, il est urgent de mobiliser les intelligences et les énergies en passant par la communication, l’éducation pour assurer sa protection et sa conservation. Le droit coutumier, la législation nationale et le droit international offrent aux acteurs locaux des moyens assez forts pour réaliser ces objectifs aussi bien dans l’intérêt des générations à venir.

Page suivante : CHAPITRE 4 : LES RETOMBEES DE LA MULTIFONCTIONALITE DU PARCOURS VITA DE DOUALA.

Retour au menu : PROBLEMATIQUE DE LA CREATION DES AIRES PROTEGEES AU CAMEROUN : CAS DU PARCOURS VITA DE DOUALA.