CONCLUSION

Non classé

Les très fortes chaleurs ont tendance à prendre de plus en plus d’ampleur, en termes de fréquence et d’intensité. Les épisodes des fortes chaleurs varient selon les régions, ils sont généralement influencés par les déterminants géographiques.

La définition des fortes chaleurs en Tunisie se réfère impérativement au contexte climato-thermique de chaque région. Dans ce travail, nous avons cherché de définir et d’identifier la forte chaleur selon les différents modes d’adaptation utilisée par la population de quelques régions. Notre étude prend en considération les facteurs individuels et environnementaux pour savoir l’efficacité d’adaptation face aux fortes chaleurs. Elle permette d’approfondir la connaissance de la vulnérabilité de l’être humain en fonction de l’âge, du sexe et du milieu de vie.

Dans ce travail, en décrivant comment plusieurs tunisiens s’adaptent durant les fortes chaleurs. Il nous permet également d’esquisser un début de réflexion sur la question : pourquoi certains d’entre eux sont davantage vulnérables que d’autre ?

Enfin, les modes d’adaptation artificielle exercent un cout climatique s’explique par la forte consommation d’énergie. Plus notre climat se réchauffe, plus nous émettons des gaz à effet de serre qui augmenteront l’occurrence des canicules.

Page suivante : BIBLIOGRAPHIE

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs