Comment rédiger un rapport de stage ?

Actualités

rédiger-un-rapport-de-stageLe rapport de stage est une escale importante dans le cursus estudiantin et peut être une étape décisive pour son avenir professionnel. Il mérite d’être réalisé avec autant de minutie et d’attention que n’importe quel autre type d’épreuve. Un stage passé avec succès se conclut par la rédaction d’un bon rapport. Comment bien rédiger un rapport de stage ? Le rapport de stage doit relater tous les points essentiels d’un stage, qui sera ensuite amené à faire l’objet de votre évaluation personnelle.Vous aurez à y détailler tous les aspects importants de cette expérience.

Le rapport de stage ne s’improvise pas et qui doit être entamé avec quelques règles de bases ainsi qu’une bonne préparation. Voici donc les bons réflexes à avoir pour la rédaction d’un bon rapport de stage.

Etre pratique en utilisant un journal de bord

Bien que les tâches dans un poste de stagiaire soient généralement bien détaillées, la tenue d’un journal de bord peut-être une aide mémoire importante après l’épreuve et permet en outre d’y noter les points essentiels de ce petit parcours. Il faudra donc vous en accompagner tout le long de l’exercice de votre poste et ce document vous sera grandement utile lors de la rédaction du rapport.
Vous éprouverez ainsi moins de difficultés à remplir votre exposé avec les bons arguments ainsi y préciser le savoir-faire acquis de cette expérience.

Les contenus de votre rapport

Avant même de rédiger les premières lignes de votre document, il est important d’en définir au préalable les lignes directrices afin que vous puissiez vous faire une idée précise de la
synthèse finale. Il faudra alors déterminer un objectif principal et ne pas perdre celui-ci de vue au fil des chapitres pour éviter les hors-sujets. Ces lignes directrices portent généralement sur la problématique de l’entreprise, du secteur d’activité, les missions, les enjeux du poste ainsi que vos résultats.

La forme finale devra contenir les remerciements, l’introduction, le développement, la conclusion et enfin, la bibliographie et les annexes.

La longueur et la forme du rapport de stage

En règle générale, un rapport de stage doit être calibré autour d’une trentaine de pages. Sachez mettre les détails importants dans votre document, tout en évitant de faire des remplissages et risquer de manquer l’essentiel. Un bon rapport de stage repose par ailleurs sur l’aspect des pages qui le composent et de leurs contenus. Il faut soigner la mise en page en adoptant des styles simples et rigoureux. Soigner l’orthographe et ne remplissez les pages que sur le recto.

Les erreurs à éviter

Un rapport de stage est un document qui ne doit pas vous causer trop de problèmes, à conditions de respecter les règles précitées, mais surtout d’éviter de commettre certaines erreurs que d’autres font. Tout d’abord, l’idée du plagiat est à bannir de votre plan de travail, qu’importe la partie que vous souhaitez vous approprier. Sachez aussi que les professeurs vous pardonneront peu ou pas du tout les fautes d’orthographe et de syntaxe dans ce type de document. Aussi, assurez-vous d’avoir relu chaque page et de chaque phrase avant de préparer votre rapport pour la livraison.
Egalement, ne négligez pas la présentation finale qui vous vaudra de précieux points de bonus, lorsqu’elle est réussie.

 

Il vous reste plus qu’à publier son rapport de stage