Chapitre10 : Une socialisation professionnelle problématique

Nous verrons, ici, qu’au clivage générationnel, décrit précédemment et concernant le rapport à la hiérarchie, vient s’ajouter un déclin du modèle vocationnel à l’entrée dans le métier (10-1). De promotion en promotion, les conditions de stage et de titularisation varient, ce qui ne contribue pas à l’unité du groupe professionnel (10-2). Cependant, la segmentation de ce groupe professionnel est plus ancienne et porte sur le contenu même des missions (10-3).

Ces différentes strates et tensions sont accentuées par des relais syndicaux qui défendent auprès de l’Administration Pénitentiaire des conceptions du métier ne relayant pas totalement les professionnalités les plus stabilisées depuis la création des SPIP (10-4).

Page suivante : 10-1 Un abandon progressif du modèle vocationnel

Retour au menu : De la réinsertion à la prévention de la récidive : quel processus de professionnalisation pour les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation ?