CHAPITRE II : EXAMEN DE LA POLITIQUE DE FIXITE DU TAUX DE CHANGE DANS L’UEMOA

Non classé

Introduction

L’objectif de ce chapitre, est d’expliquer puis d’analyser le mécanisme de
formation du TC dans la zone Franc CFA à laquelle les pays de l’UEMOA
appartiennent. La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est
l’organe supranational qui a en charge entre autres, la gestion de sa politique de
change. Ainsi, il s’agit dans un premier temps de présenter l’environnement de la
politique de fixité du TC dans l’UMOA(13) et ses mécanismes de fonctionnement.

Ensuite, un accent particulier est mis sur les études empiriques ayant été consacrées
au TCR dans la zone Franc CFA en occurrence au sein de l’UEMOA. Tous ces
aspects sont abordés dans la première section. Dans un second temps, nous
procédons à une analyse évolutive des variables fondamentales qui sous-tendent la
formation du TCR au sein de l’UEMOA au regard des enseignements issus du
modèle NATREX retenu. Une telle analyse des indicateurs fondamentaux internes et
externes du TCR, permet de rendre compte de leur compatibilité ou non en termes
de tendance avec le TCR tel que le prédit la théorie au cours des deux dernières
décennies.

13 Remarquons qu’il existe une différence entre l’UEMOA et l’UMOA (Union monétaire ouest
africaine). Pour les questions monétaires et financières, c’est la commission de l’UMOA ayant à sa
tête la BCEAO qui s’en charge. Par contre les préoccupations d’ordre économique et intégrationniste
sont prises en charge par l’UEMOA.

Page suivante : SECTION I : LA POLITIQUE DE FIXITE DU TAUX DE CHANGE ET SON MECANISME DE FONCTIONNEMENT AU SEIN DE L’UMOA

Retour au menu : Taux de change réel d’équilibre et évolution de ses fondamentaux dans l’UEMOA