CHAPITRE I : Stratégie d’Intégration énergétique des pays de la CEMAC

Non classé

INTRODUCTION

Face aux analyses des économistes sur le sous-développement, les choix de stratégies de développement opérés par les PED (Pays En Développement) ont été le plus souvent dictés par les orientations idéologiques des régimes politiques prenant la relève du colonialisme. Avec la mondialisation et la recherche des marchés plus porteurs par les opérateurs économiques, la mise en commun des compétences et les échanges inter-états ne pourrait porter des fruits qu’a la condition ou les Etats entrent dans une philosophie d’intégration régionale. Le processus d’intégration en Afrique Centrale reste, depuis une décennie, handicapée par un faible niveau de coopération entre institutions régionales, la CEMAC et la CEEAC en particulier. L’intégration énergétique en Afrique Centrale est un processus qui est en cours il y a très longtemps. Les pays de la sous-règion Afrique Centrale dans d’autres secteurs favorables à la croissance économique sont très avancés à savoir l’agriculture, l’élevage…etc. Mais le domaine de la production d’énergie électrique évolue très lentement malgré l’importance qu’occupe l’électricité dans le développement d’un pays. Le Pool Énergétique de l’Afrique Centrale (PEAC), Organisme spécialisé de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) s’est engagé à devenir la passerelle entre Etat pour résoudre les problèmes d’électrification transfrontalier.

Le Cameroun pays en développement ne fait pas exception des difficultés en matiére de production-transport-distribution de l’énergie électrique. Dans ce chapitre, nous présenterons la politique énergétique de la sous-règion Afrique Centrale et la situation économique de ces Etats dans une perspective de développement des infrastructures productrice d’énergie électrique.

Page suivante : I-1 STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT ENERGETIQUE DE LA CEMAC

Retour au menu : STRATEGIE DE CROISSANCE DES UNITES TERRITORIALES DU CAMEROUN, PRODUCTION DECENTRALISEE D’ELECTRICITE