Chapitre 2 : Un contexte juridique et des logiques pénales en profondes mutations

Alors que la départementalisation des SPIP est actée, des évolutions législatives majeures les affectent. Ces évolutions sont fondées sur la notion de dangerosité pénale, réactivée par des faits divers médiatiques (2-1). Conjointement, les droits des personnes placées sous main de justice sont renforcés par la juridictionnalisation de l’Application des Peines et le renforcement des aménagements de peine, comme le placement sous surveillance électronique (2-2).

Page suivante : 2-1 La construction politique de l’objet « dangerosité »

Retour au menu : De la réinsertion à la prévention de la récidive : quel processus de professionnalisation pour les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation ?