Chapitre 2 : Cadre méthodologique

Non classé

Après avoir lu le développement de la partie théorique de l’étude, le lecteur peut être amené à se poser des questions sur le contexte ou le cadre dans lequel se déroule l’étude du problème, sur la délimitation du sujet et les techniques d’investigation que nous utiliserons pour la rédaction de ce mémoire.

1) Le cadre du sujet

Le monde aujourd’hui se trouve dans un contexte où des changements très importants se produisent dans tous les domaines de la vie sociale. Ces mutations se manifestent sur le plan économique, politique, culturel, technologique et bien entendu dans le domaine bancaire et financier avec la création de nouveaux instruments de paiement et de couverture de risques. Il ne faut pas oublier le contexte concurrentiel dans lequel évoluent les PME, une situation due à leur nombre de plus en plus croissant et aux actions des entreprises européennes et asiatiques beaucoup plus performantes.

En approfondissant un peu la réflexion on voit bien que la collaboration entre les banques islamiques et les PME est une condition sine qua non au développement des deux parties. Or aujourd’hui nous nous rendons compte que les banques sont de plus en plus réticentes à prêter des fonds aux PME. Et les PME sont souvent méfiantes face aux propositions de financement des banques et dénoncent les conditions d’obtention de crédit. Et c’est dans ce contexte décrivant les relations entre PME et les banques en général, que ce déroule notre étude.

2) La délimitation du champ du sujet

Notre travail se limitera à l’étude de la finance islamique et des instruments de financement mis à la disposition des PME par les banques islamiques en général et particulier la BIS.

3) Les techniques d’investigation

Dans la bonne conduite de notre étude, nous serons amenés à utiliser plusieurs techniques d’investigation.

Ainsi nous avons exploité tous les documents ou livres traitant le sujet et que nous avons pu rassembler. Nous nous sommes rendus plusieurs fois au siège de la BIS afin de recueillir des informations, obtenir des documents et prendre des rendez-vous pour des entretiens avec des cadres de la banque. Nous avons aussi contacté des acteurs du milieu des affaires pour des interviews afin d’éclairer davantage notre lanterne. Et aussi nous avons essayé de contacter quelques dirigeants de PME de la place pour connaître leurs idées à propos des banques islamiques. Pour tout cela nous avons établi un guide d’entretien qui a été soumis à nos interlocuteurs pour la bonne conduite de notre enquête. Nous avons aussi mené une enquête auprès des institutions de la place comme la BCEAO, la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar, l’ADEPME, le FPE, la direction des statistiques… Pour terminer, nous avons aussi eu à faire des recherches sur internet à partir duquel nous avons pu lire des articles et télécharger des documents et des livres.

Page suivante : IIème Partie : Concepts et fondements de la finance islamique

Retour au menu : Banques islamiques : Les principes de base et les modes de financement islamiques proposés aux PME (la BIS en exemple)