Chapitre 1 : CADRE THEORIQUE DE L’ATTRACTIVITE TERRITORIALE

Non classé

INTRODUCTION

L’attractivité territoriale des entreprises désigne la capacité d’un territoire à attirer, à absorber et à préserver les entreprises. Cette définition suggère que l’attraction des entreprises est un processus dynamique qui dénote une aptitude qui doit être développée et exercée continuellement. En outre, ce ne sont pas les territoires les plus grands, mais ceux qui sont les « mieux adaptés » qui accueillent le plus d’entreprises. La capacité d’attirer les entreprises désigne par ailleurs la vigilance, l’aptitude à réagir rapidement aux dangers et aux opportunités et la création d’un créneau dans lequel le territoire peut survivre face à ses concurrents.

Certains auteurs s’accordent à souligner les seuls rôles des facteurs économiques (la croissance économique, taille du marché, les infrastructures…), sociodémographiques (la main d’oeuvre…) et financiers dans l’explication du phénomène d’attractivité territoriale. Or avec la mondialisation qui suscite désormais les vagues de délocalisations/localisations des entreprises dans les espaces territoriaux compétitifs, d’autres économistes à l’égard de Krugman (1990) s’accordent à mettre en avant l’important rôle des économies d’agglomération dans le processus d’attraction des entreprises dans un territoire. Par contre les théoriciens de l’économie territoriale tels que : Courlet (2004), (Pecqueur et Zimmerman, 2004) s’attachent à expliquer l’attractivité territoriale et la formation d’un avantage concurrentiel territorial à partir du concept de ressource spécifique. Ces derniers mettent également un accent particulier sur la qualité de la régulation et l’organisation du système productif territorial. Nous constatons ici la pluralité des cadres d’analyses théoriques en ce qui concerne les déterminants de l’attractivité territoriale des entreprises. Ce qui nous amène dans ce premier chapitre à questionner d’un peu plus près le concept d’attractivité territoriale.

L’objectif du dit chapitre est double : D’une part, il vise à donner une clarification théorique et conceptuelle de la notion d’attractivité territoriale. Ainsi, La première section retrace un aperçu théorique du concept d’attractivité territoriale : ses fondements, ses différentes approches et ses indicateurs de mesures. La deuxième section met le point sur le fait que la notion d’attractivité est le résultat de la confrontation d’une offre de facteurs de localisation émanant des territoires et d’une demande de facteurs de localisation provenant des entreprises.

Page suivante : Section I : L’ATTRACTIVITE TERRITORIALE : FONDEMENTS THEORIQUES ET INDICATEURS DE MESURE

Retour au menu : GOUVERNANCE LOCALE ET ATTRACTIVITE TERRITORIALE DES ENTREPRISES : CAS DE LA VILLE DE DOUALA