C.6. CONCLUSION

Non classé

Au Clos Saint-Rémi, les situations de ce genre sont fréquentes mais n’aboutissent
pas toujours à un résultat favorable comme dans le cas de madame T. Parfois le
blocage vient du fait que le pensionnaire a des enfants qui peuvent suppléer mais qui
ne s’entendent pas, et alors, l’institution se retrouve avec des factures impayées.

Comme dans le cas de madame T, le travail social est exécuté chaque jour au Clos
Saint-Rémi pour aider les pensionnaires et leurs familles à débloquer des situations.

Il est donc important selon moi, que ce travail social soit exécuté par un travailleur
social ayant plus de temps à consacrer aux pensionnaires. Il est vrai qu’il occupera
une place considérable auprès des résidents et leurs familles mais notons que la
personne âgée reste fragilisée par la vieillesse et les pathologies y afférentes, et
auxquelles le travailleur social ne peut rien.

Page suivante : CONCLUSION GÉNÉRALE

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi