Annexe 5 : Compte-rendu d’entretien – Opéra de Lyon

Non classé

Le 05 février 2013

Fréquentation : Oui l’Opéra attire des jeunes mais ils sont difficiles à fidéliser.
Politique tarifaire : Pour les jeunes,

-> tarifs préférentiels : Pour les CAT A et B = moins 50% et CAT C, D, E = 10€
-> 10€ pour le pass jeune annuel (aujourd’hui pour les moins de 26 ans)

La cible des 18-26 ans :

Les jeunes sont difficiles à attirer et font l’objet d’une réflexion quotidienne. Question la plus récurrente ces temps-ci : peut-être faudrait-il changer l’âge des moins : peut-être changer l’âge de la catégorie « jeunes » à moins de 30 ans ou lieu de moins de 26 ans.
Les 18-26 ans sont des cibles volatiles, qui ont de moins en moins de revenus : en tout cas, on n’observe pas d’aisés, même chez les jeunes actifs. Pour eux, le prix est important. Ils ont des exigences différentes de celles de leurs aînés : viennent voir d’autres spectacles que leurs aînés. Ils ont Besoin d’être guidés et attirés

Fréquentation : si on prend deux séances au hasard : 1050 places au total (séance complète) : 102 lycées + 29 pass jeune + 35 abo jeunes + 10 pers : groupe de -26 ans + 4 places : dernière minute pour les – 26 ans + 12 pass culture pour étudiants

= 192 au total dont 114 scolaires et 78 non scolaires

Communication :

– Partenariats avec universités, conservatoire  à côté des actions scolaires
– Présentation dédiée à certains thèmes (Par exemple, pour la justice : étudiants des barreaux de Lyon)
– Petits événements : conférences mises en place (en classe)
– Promotions (ex : commencer par le concours pour leur faire gagner des places)
– Journées Portes Ouvertes
– vidéotransmission place bellecour pour la dernière manifestation de l’année : capté en direct de l’Opéra et dans différentes villes. En 2012, cette action a attiré 8000 personnes. Communication massive auprès des jeunes autour de cet événement (ex : tags éphémères, distribution de flyers, jeu d’indices avec éléments sonores)

Digital : un facebook, un site internet, une application mobile informative (voudrait la rendre « billetterie » également). L’achat de place sur internet se fait plus par les jeunes.

Freins :

– Image de l’Opéra : vieillotte, prestigieuse, cher. Les jeunes ne s’y sentent pas à l’aise

Les jeunes sont cependant sérieux dans leurs pratiques. Donc mettre en place des moyens de communication ludiques mais avoir un discours sérieux.
Actions : qui a moins marché : application d’un QR code sur la plaquette 11/12 -> n’a pas marché, aucun intérêt.

Volontés ?

– Etre encore plus légitime en termes de tarif : changement de la grille tarifaire
– Participation à la fête de la musique : spectacle, plein air, place Bellecour, gratuit -> pour cibler public non aguerri
– Développement de petites formes en plein air
– Ont mis en place, un service développement culturel : pour conquérir de nouveaux publics. Mettent en place des travaux avec zones de banlieue : spectacle fait avec eux.
– Pour 12/13 : prévoient un spectacle déambulatoire opéra + bâtiments autour

Page suivante : Annexe 6 : Compte-rendu d’entretien – Biennale de Lyon

Retour au menu : La communication face aux pratiques culturelles des 18-26 ans