Annexe 21 : Entretien d’observation avec Murielle

Non classé

Entretien avec Murielle Houllier, mené le 16 juin 2012

Profil :

38 ans
Institutrice

Qu’est ce qu’un documentaire selon vous ?

Quelque chose qui m’apprend quelque chose sur quelque chose.

Etes vous consommatrice de documentaire ?

Pas tellement. En fait pas régulièrement. Je vais pas chercher en particulier mais si je tombe dessus je regarde. C’est le cas de hier d’ailleurs.

Quel rôle doit jouer un documentaire ?

Distrayant et informatif (cela doit être la mission première?)

Savez vous ce qu’est un web-documentaire ?

Je pense que c’est un documentaire diffusé sur internet.

Où pouvez vous trouvez les webdocs ?

Sur les sites de journaux ou sur les sites de chaines. Ce sont des productions journalistiques.

Observation ( web doc 17.10.61):

Durée : 5 minutes

Elle lance la vidéo de présentation. Intriguée par le son (la tête se rapproche). Elle regarde le temps qu’il reste. « C’est fini ? » Y avait un problème de zoom : on voyait pas le terme ”entrer”. Une fois le problème réglé, elle est sur la page avec la carte de Paris. Elle navigue sur les petits points de la
carte et voit que ça correspond à des personnages. Elle clique sur le portrait de Lucien et augmente le son. Elle reste 10 secondes sur la vidéo. Elle retourne ensuite sur la carte avant de cliquer sur le portrait de Mohammed. Elle lance la vidéo mais ne la regarde pas puisqu’elle voit qu’elle peut faire
défiler sur la droite les archives. Du coup elle lance une seconde vidéo. Il y a donc les deux sons en simultané. Au bout de quelques secondes de lecture, elle souffle. Sous le titre du web-documentaire, elle clique – au hasard– sur un point qui la ramène à la page d’accueil.

Observation (web doc La nuit oubliée)

Affichage de la page : réaction spontanée particulière. Elle siffle d’étonnement. Elle visite l’ensemble de la page et commence à lire quelques commentaires du site lemonde.fr. Elle remonte ensuite sur l’encadré de présentation du webdoc. Elle clique sur ”version plein écran”. Cependant, ce la ne fonctionne pas.

Fin de l’observation

Entretien post-observatoire :

Réaction spontanée :

ça a l’air super intéressant mais je manque de curiosité. C’est une situation difficile car je sais que je suis en observation du coup ça fausse peut être mon attitude et mes réactions. Il s’agit cependant d’une bonne idée pour l’illustration historique en classe. Je me demande qui fait ça. C’est plus accessible qu’un documentaire, plus morcelé comme la vie qu’on a.

Avez vous été surprise par ce dispositif ?

Je ne m’attendais à rien mais je suis agréablement surprise. Ça donne envie d’aller chercher sur d’autres sujets qui nous intéressent.

Comment qualifierez vous l’expérience que vous avez vécu ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir connue une expérience, le mot est trop fort.

Est ce qu’il vous manque quelque chose pour faciliter la lecture ?

Au début je n’ai pas sur ce que j’allais voir. Le sujet du webdoc n’est pas vraiment clair. Il manque une contextualisation historique.

Qu’est ce qui vous a intéressé au niveau de la forme ?

Le fait que l’on peut ”farfouiller”. Il n’y a pas d’ordre à respecter. De plus, comme c’est sur internet, on peut le voir comme on veut, mettre pause et le partager sur les réseaux sociaux.

Avez-vous une certaine liberté ?

Oui.

Est ce selon vous interactif ?

(elle hésite un long moment) Oui.

Avez vous appris des choses sur le sujet ?

Non puisque je n’ai pas assez regardé ce webdoc et l’autre ne fonctionnait pas.

Pensez vous que ce genre médiatique peut être utile pour transmettre un savoir historique ?

Il peut mais comme tout savoir historique, la question de la subjectivité et de l’impartialité se pose. Ce sont que des témoignages.

Est ce que l’on peut traiter de tous les sujets avec le webdoc selon vous ?

Oui. Mais certains sont plus difficiles que d’autres. Tels que celui là. Il s’agit d’un sujet assez tabou. Donc les gens n’ont pas assez de connaissances sur le sujet pour parvenir à faire la part des choses. De plus, quand les témoins sont vivant c’est plus sympas. Donc ça limite les sujets.

Est ce que c’est un genre accessible à tous ?

Oui pour toute génération. Mais les gens qui connaissent pas le sujet ne peuvent pas s’y intéresser vraiment.

Page suivante : Annexe 22 : Entretien d'observation avec Emilie

Retour au menu : L’HISTOIRE Á L’HEURE DU MULTIMEDIA : LES ENJEUX DU WEB-DOCUMENTAIRE HISTORIQUE