a) L\’institutionnel

Non classé

Notre cible première regroupe, pour utiliser des termes génériques, institutions et associations.

On l’a vu avec le web documentaire « Témoins du dedans » financé par l’Unicef, ou encore avec Médecins du Monde qui, à l’occasion de ses 30 ans en 2010, a élaboré pour son site un programme intitulé « J’ai 30 ans, Médecins du Monde a 30 ans(77) », le genre séduit. Il est manifestement un bon moyen de communication. Il faut dire qu’il offre de nombreuses possibilités. Quelques collectivités territoriales commencent à développer de nouveaux outils de communication intégrant des web documentaires. Deux approches peuvent être adoptées : le web documentaire plus artistique comme ceux présentés sur le site de la Ville de Paris à l’occasion de la refonte de son site internet, et intitulés « Parisiens(78) » ou une approche plus pédagogique comme l’opération réalisée par le conseil général des Côtes d’Armor qui a réalisé un web documentaire de présentation de son budget ou encore celui de la Ville de Clermont-Ferrand qui a réalisé un web documentaire sur les pratiques durables(79) dans le cadre de la semaine du développement durable.

Nous pensons que le format choisi pour notre collection « Dans les coulisses… » correspondra parfaitement aux attentes des collectivités territoriales, ONG ou autres institutions. Mise en valeur d’un lieu ou d’une action, plongée au coeur d’une campagne, aide à la mise en place de campagnes citoyennes via le web documentaire, les possibilités sont particulièrement larges.

Reste à savoir quels sont les budgets qu’elles sont prêtes à y consacrer. Car si la Ville de Paris, à titre d’exemple, a inclu dans la refonte de son site internet une rubrique web documentaire c’est uniquement sur la proposition d’une des journalistes du site, Aurélie Champagne, qui crée ce contenu avec une photographe de la Ville. La structure est légère et les coûts de production sont nuls. A ce stade, c’est une sorte d’extra qui n’a aucun coût global quantifié. « Ce n’est ni de l’actualité municipale, ni de l’actualité tout court » nous a indiqué Aurélie Champagne. C’est « un contenu d’actualité froide qui échappe, de fait, aux contraintes de production » et permet ainsi une totale liberté de format, ou de périodicité… Une ville comme Paris propose donc d’ores et déjà ce type de contenu. Il s’agit d’une porte d’entrée pour notre société. S’appuyer sur une ressource interne isolée et par ailleurs chargée de nombreuses autres tâches, ne lui permettra pas de développer des contenus très élaborés. Dans la mesure où la prise de conscience de l’intérêt de ce type de contenu est déjà faite, il nous sera relativement facile de présenter l’apport indéniable de notre savoir faire en apportant des propositions innovantes.

77 http://www.medecinsdumonde.org/fr/30-Ans-de-Medecins-du-Monde-Le-web-documentaire
78 ttp://webdoc.paris.fr/
79 http://www.clermont-ferrand.fr/-Clermont-sentinelle-de-l-.html

Page suivante : b) Marques et entreprises

Retour au menu : Création d’une société de production de web documentaires et développement de la collection « Dans les coulisses…. »