7.7.1 Un vecteur d’enchantement

Non classé

Les vidéos d’animation reposent sur le principe du brand content (contenu de
marque), à savoir : un contenu émis par une marque sur un produit, mais de manière
créative et divertissante(60). Le Brand Content mêlé au storytelling (l’art de raconter des
histoires), voilà deux puissants outils dans l’élaboration du scénario d’un film
d’animation.

Aujourd’hui, le « storytelling » est devenu très à la mode, les marques veulent
raconter des histoires. On crée tout un récit autour d’une pièce (comment estelle
faite, tout le travail qu’il y a derrière la création…) Les gens sont séduits et
vont vers ce contenu créatif et original. Comme l’explique Peter Meyers(61)

Ce n’est pas un scoop, on sait tous que l’émotion plus que la raison guide les choix de
l’être humain. Un simple récit peut agir sur notre monde intime, structurer nos
sentiments et nous pousser à l’acte.(62) Grâce aux mythes et à la beauté de l’histoire des
maisons de luxe, le storytelling s’est tout naturellement infiltré dans la communication
des marques. Pour attirer le consommateur, les marques vont plus loin que la simple
information, elles veulent divertir et engendrer de l’émotion.(63) Avant, le marketing
était dominé par la tendance de l’image de marque. Une nouvelle ère a changé la
donne depuis les années 2000, c’est l’histoire de la marque.(64)

Quelques points sont essentiels pour construire un storytelling efficace pour une
marque(65) :

De l’émotion, c’est le plus important! Entendez par là de l’émerveillement, de la
surprise ou même de l’effroi ! Ensuite, il faut y ajouter de la simplicité, car un récit trop
compliqué risquerait de chambouler l’esprit des spectateurs. Une bonne visibilité est
de rigueur, on doit visualiser ce que l’on veut raconter ! Une bonne dose d’originalité
est de mise, bien évidemment, et un message universel, dénué de toute identité
culturelle, pour mieux séduire aux quatre coins du monde. Comme le disait si bien
Voltaire, « Ce qui touche le coeur se grave dans la mémoire ». Il avait, à l’époque déjà,
évoqué les bases du storytelling. D’ailleurs, ce sont les plus beaux récits fantastiques
qui ont marqué l’Histoire…. Pour ne citer qu’Homère, avec L’Iliade et L’Odyssée !
Le storytelling est la clé pour contrer un message publicitaire rébarbatif, comme
l’affirme Phillipe Mihailovich, brand architecte et consultant pour marque de luxe.

Dans la vie, une personne qui raconte toujours la même chose est à juste titre
considérée comme ennuyeuse et limitée. Eh bien, il en va de même pour les
marques de luxe… Si la marque est perçue comme sans âme, sans authenticité ni
intégrité, la cible l’abandonne et la marque disparaît tôt ou tard de son esprit.(66)

60 http://www.conseilsmarketing.com/communication/brand-content-et-story-telling-lorsque-les-marquesfabriquent-
une-histoire consulté le 17/05/12
61 Extrait de l’interview de Peter Meyers , Social Lab p 65
62 Clodong (Olivier), Chétochine (Georges), Le storytelling en action, Edition d’Organisation, Paris, 2010, p26.
63 Idem, p 32.
64 Idem, p 112
65 Clodong (Olivier), Chétochine (Georges), Le storytelling en action, Edition d’Organisation, Paris, 2010 p
120- 122
66 http://www.infidele-magazine.com/digital-culture/philippe-mihailovic-luxe-la-mort-du-storytelling/3
consulté le 19/05/12

Page suivante : 7 .7.2 Quelques exemples récents de storytelling

Retour au menu : Le digital est-il devenu le nouveau support de communication des marques de luxe ?