6. Analyse statistique des données :

Non classé

Les données du registre ont été saisies sur Excel afin de calculer automatiquement d’autres paramètres nécessaires à l’analyse. Après vérification et validation des données, l’exploitation statistique est réalisée sur des logiciels de statistiques spécialisés.

Les analyses permettent de définir les différentes caractéristiques épidémiologiques de la population étudiée. L’analyse de variance est effectuée afin de déceler l’influence d’un ou de plusieurs facteurs sur les caractéristiques étudiées. Enfin, si l’analyse de variance révèle des significations, on procède à une comparaison multiple des moyennes par le test de Duncan (Duncan 1952).

Dans certains cas, nous serons amenés à effectuer des tests d’interdépendance par un χ2 de contingence.

Les analyses effectuées sont :

- La détermination des caractéristiques de chaque variable étudiée (moyenne, minimum, maximum, écart type, …)
- Les données ne sont valides que si elles sont remplies, or certaines données sont manquantes. De plus, les valeurs manquantes d’une variable annulent celles de l’autre au moment du croisement.
- L’utilisation des tableaux croisés permet de connaître l’action d’une caractéristique sur une autre et de réaliser les graphiques.
- Le calcul du χ2 permet de savoir si une différence est significative.
- La comparaison des moyennes d’une variable dépendante (période, TPP,….) par rapport à une variable explicative (évolution, année…..) et le test de Duncan permet de déterminer le nombre de sous groupes existants pour un caractère donné si la différence est significative.

Page suivante : III - Articles

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga