5.2. Variables qualitatives

Non classé

La figure 5.4 présente les résultats de l’analyse de fréquences effectuée sur les
écotypes originaires(6) du Bénin. L’analyse de cette figure révèle que la majorité de la
population a eu une très bonne croissance au stade plantule (72,66 % extra vigoureux). Le
même constat a été fait en ce qui concerne la couleur à la base des plants où la modalité
‘‘verte’’ domine 82,81 %. Pour cette dernière variable, notons que la coloration anthocyanine
a été observée pour 14,83 % des écotypes de riz collectés au Bénin. Pour le cas de la variable
pubescence du limbe, c’est la modalité ‘‘ intermédiaire’’ qui a été constatée en grande partie
(88 %) et, celle ‘‘bifide’’ est majoritaire pour le caractère forme de la ligule (95,31 %). En ce
qui concerne la capacité des talles à se relevé, 97,67 % des écotypes n’en sont pas aptes.

Seuls, le port de la tige et l’attitude des feuilles paniculaire ont une distribution polymodale
dans la population.

Figure 14 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN

Figure 15 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN

Figure 5.4. Histogramme de fréquences des variables qualitatives.

6 Les témoins n’ont pas été pris en compte. Uniquement les 128 écotypes en caractérisation

Page suivante : 6. DISCUSSION

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN