5.1.2. Caractères discriminants des écotypes

Non classé

Les valeurs du coefficient de détermination (R2) partiel des caractères investigués dans
cette étude sont présentées dans le tableau 5.3. L’examen de ce tableau montre que la variable
verse a la valeur de R2 partiel la plus élevée (R2 = 0,75) avec une valeur Fobs qui est hautement
significative (P<0,0001). Ensuite, viennent les variables longueur des feuilles, longueur des
feuilles paniculaires, taille des plants, nombre de talles et nombre de panicules avec
respectivement 0,65 ; 0,53 ; 0,57 ; 0,57 et 0,52 comme valeurs de R2 partiels.

Tableau 5.3. Coefficient de détermination partiel des variables

Tableau 7 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENINR2 : coefficient de détermination ; Fobs : valeur F de Fisher

Légende

CSE : Cycle semis-épiaison
Long (F/P) : longueur des feuilles/feuille paniculaire
Larg (F/P) : Largeur des feuilles /feuille paniculaire
Taltouf : Nombre de talles par touffe
Pantouf : Nombre de panicules par touffe

Ram (P/S) : Nombre de ramifications
(Primaires/secondaires)
LongPan : Longueur de la panicule
Diatige : Diamètre de la tige
TailPlt : Taille des plants

Les résultats de l’analyse canonique discriminante effectuée sur les huit classes
révèlent que les trois premiers axes canoniques sont hautement significatifs et expliquent à
eux seuls 80,90 % des informations liées aux différentes classes. Les corrélations entre axes
canoniques et variables quantitatives des écotypes de riz du Bénin sont présentées dans
tableau 5.4. L’analyse de ce tableau révèle que la variable verse est très bien corrélée avec
l’axe canonique 1 (corrélation = 0,97) et, dans une certaine mesure, la variable cycle semisépiaison
est négativement corrélée avec cet axe (corrélation = -0.49). Les variables longueur
des feuilles, taille des plants et longueur des feuilles paniculaires sont prises en compte par
l’axe canonique 2 (respectivement 0,86 ; 0,84 et 0,75) ; tandis que les variables nombre de
talles par touffe et nombre de pannicules par touffe peuvent être interprétées sur l’axe 3
(respectivement 0.79 et 0.78 comme coefficient). La figure 5.2 (A et B) montre la projection
des différentes classes dans les plans canoniques formés par les trois axes.

Figure 10 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN

Figure 5.2. Représentation des classes dans les axes canoniques.

L’analyse de cette figure révèle d’une part que la longueur des feuilles, la longueur des
feuilles paniculaires et la taille des plants opposent les classes 1 et 8 aux classes 2 et 4 ;
d’autre part, le nombre de talles par touffe et le nombre de panicules par touffe discriminent
les classes 4 et 6 de la classe 5.

Tableau 5.4. Corrélations des variables initiales avec les composantes canoniques

Tableau 9 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN

Page suivante : 5.1.3. Discrimination des classes par la distance de Mahalanobis

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN