4.1 La commercialisation du luxe

Non classé

Les objets et produits de luxe sont commercialisés dans les boutiques en noms propres
de la marque… Ce ne sont pas de simples « points de vente ». Ces espaces doivent
avant tout être somptueux pour poursuivre la part de rêve que procure le luxe. L’acte
d’achat en magasin doit procurer au client une expérience inoubliable.

Le service fourni en boutique au client doit être d’une qualité irréprochable, à l’image
des produits prestigieux de la marque.

Généralement, ces boutiques sont présentes dans les plus grandes villes et capitales
des pays industrialisés. Pour garder la notoriété d’une marque, elles choisissent
évidemment de s’établir dans les plus beaux quartiers et endroits chics. Ces lieux
jouent un rôle important dans la stratégie marketing d’une marque, ils sont devenus
aussi mythiques que les marques qu’ils abritent.

Il suffit de citer par exemple la place Vendôme ou l’avenue Montaigne, qui sont
d’indéniables références pour un shopping luxueux et très ancrées dans l’esprit des
touristes.

Outre les boutiques, les marques ont déployé également une stratégie de distribution
dans les chaines de magasins multimarques aux enseignes réputées telles que les
Galeries Lafayette pour la France ou Harrod’s pour le Royaume-Uni.

La distribution sélective est de prime importance pour garder un côté élitiste. Mais les
grandes chaines multimarques sont d’autant plus judicieuses, car elles sont le premier
« Eldorado » des touristes. Ces magasins sont fréquentés par tout type de clientèle,
une façon efficace de renforcer sa visibilité aux yeux de tous !

Page suivante : 4.2 La démocratisation du luxe, un danger pour les marques ?

Retour au menu : Le digital est-il devenu le nouveau support de communication des marques de luxe ?