3.5 Quelles sont les caractéristiques de cohérence et de pertinence des structures d’une organisation ?

Non classé

Réinterprétant les bases théoriques de Lawrence et Lorsch (1967), les concepts de Cohérence et de Pertinence avancés par P. Cohendet, J.H. Jacot et P.Lorino (1996) permettent d’éclairer, sous un nouvel angle, la conception d’une structure en processus.

Par “Cohérence”, nous entendons la faculté d’une organisation à s’unir et à s’organiser pour répondre de façon concertée aux demandes de l’environnement. Concernant la “Pertinence”, nous la définissons comme la faculté d’une organisation à répondre de façon spécifique et spécialisée (i.e. différenciée) aux sollicitations extérieures.

Nous pouvons donc dire qu’une organisation aura donc intérêt à se doter d’une structure horizontale de processus ayant une aptitude à la différenciation suffisante, permettant de fournir une réponse efficace aux sollicitations de l’environnement extérieur, tout en ayant une capacité d’intégration suffisante permettant le déploiement opérationnel des synergies internes.

Cette théorie apporte donc un nouvel angle d’éclairage à notre problématique dans la mesure où cette dernière affirme que la structure formelle d’une organisation est aussi matérialisée par les processus et la façon dont ces derniers sont découpés et organisés. Sur ce point, cette théorie affirme et démontre que pour faire varier les capacités de Cohérence ou de Pertinence d’une organisation, celle-ci doit faire évoluer la structure de ses processus et nous allons le voir immédiatement, ceci est une des questions centrales de l’Approche Processus.

Page suivante : 3.6 Comment identifier et structurer les processus d'une organisation ?

Retour au menu : CONTINGENCE DE L’APPROCHE PROCESSUS : DES PRECONISATIONS A LA MISE EN OEUVRE