3.2.4.2 L’utilisation des revenus générés par les différentes activités économique

Non classé

Les revenus générés par les différentes activités servent à se nourrir en payant la nourriture (le sucre, le café, le manioc, l’huile, la viande de brousse, les beignets …), en se procurant du savon, du pétrole et des médicaments. Ils permettent de renouveler le capital d’exploitation soit en achetant d’autres matériels et outils pour l’agriculture, la chasse pour en les réparant.

En dehors de ces dépenses de subsistance ; les revenus permettent de payer les bien matériels tels que la radio, le vélo, les meubles de la maison.

Les biens matériels payés permettent à ces villageois de liquider en cas de force majeure tout comme les produits d’élevage.

Le tableau récapitulatif des dépenses des ménages suivis est présenté dans le tableau XII.

Tableau 13: Montant des dépenses des ménages suivis par activité de consommation

Tableau 13 Etude de la contribution des ressources naturelles aux budgets des ménages ruraux  Cas du village BANGA (République Centrafricaine)

(Source : questionnaire et entretien)

Ce qui ressort de cette répartition, est la part importante d’argent investie dans l’achat des cartouches de chasse relativement à nourriture.

Les différentes dépenses effectuées par ces ménages sont relevées dans le tableau XIII.

Tableau 14 : Relevé des dépenses journalières du ménage

Tableau 14 Etude de la contribution des ressources naturelles aux budgets des ménages ruraux  Cas du village BANGA (République Centrafricaine)

Observation

Le montant de ces dépenses est en fonction de la saison, elle est importante en saison pluvieuse du fait que les paysans n’ont pas le temps de produire le manioc séché et cela est soutenu par les activités de chasse qui devienne intenses.

Page suivante : 3.2.5 Le système de fonctionnement de l’économie

Retour au menu : Etude de la contribution des ressources naturelles aux budgets des ménages ruraux : Cas du village BANGA (République Centrafricaine)