3.2.3.1.1 Contexte général

Non classé

Le territoire de la municipalité d’Alenquer se répartit en une grande partie, au Nord, en forêt vierge, un espace très défriché mis en prairie à proximité de la ville avec les axes principaux de circulation et des espaces de petite agriculture familiale plus éloignés de la ville. En face de la ville, sur l’amazone, les varzeas sont occupés par des pêcheurs agriculteurs et accueillent les troupeaux des éleveurs sur les prairies naturelles qui apparaissent après la baisse des eaux en été. Une certaine tradition de production et de consommation de lait et de fromage artisanal existe dans la municipalité.

Les exploitations de production de lait se concentrent près de la ville, et sont desservie par de petites pistes perpendiculaires de part et d’autre de la piste centrale (figure 21). À la différence des autres APL, l’APL du lait concerne de petits éleveurs mais aussi des éleveurs moyens, adhérents ou sympathisants du syndicat des producteurs ruraux qui défend aussi les intérêts des grands propriétaires. Une coopérative gère une industrie laitière et fédère un groupe de producteurs. Son installation et son développement s’appuient sur un réseau de pistes développé.

Page suivante : 3.2.3.1.2 Trajectoire

Retour au menu : Le développement territorial en Amazonie Brésilienne : Les défis de la mise en oeuvre d’une gouvernance et de stratégies de développement dans le territoire Baixo Amazonas de l’État du Pará