3.1.1- CCM sur gel de silice

Non classé

Le chromatogramme de la CCM sur gel de silice effectuée pour les urines du patient
admis au CNT d’Alger, est donné en figure 18.
Nous pouvons y constater, que seulement sur le trajet des deux spots initialement
déposés sur la plaque de gel de silice, qu’il y a apparition de tâches grisâtres, comme attendu,
après développement et révélation au chlorure ferrique 0,4M.

Figure 17 Chromatogramme de CCM sur gel de silice des urines du patient admis au CNT d’Alger pour intoxication au paracétamol

Ces tâches sont le produit de la réaction du paracétamol avec le chlorure ferrique
0,4M. Elles se présentent à la même hauteur sur la plaque et leurs Rf sont égaux à 0,26.
Elles ont des intensités de la couleur différentes, donc des concentrations en
paracétamol différentes entre la solution témoin et l’échantillon. Mais cela ne renseigne pas
cependant sur la concentration du paracétamol dans les urines et encore moins sur la dose
ingérée ni sur le risque et le danger encourus par le patient.
Néanmoins, ce résultat atteste ainsi de la consommation du paracétamol par le patient
et confirme les données anamnestiques préalablement recueillies auprès des patients euxmêmes
ou auprès de leurs proches.
Pour l’évaluation du risque, un dosage du paracétamol dans le sang est nécessaire.

Page suivante : 3.1.2- Dosage spectrophotométrique du paracétamol dans le sang des patients présumés intoxiqués au paracétamol

Retour au menu : Mesure de l’impact toxique du paracétamol à doses thérapeutiques chez 11 alcooliques adultes volontaires à travers le dosage des taux de quelques marqueurs moléculaires de lésions hépatiques, et évaluation du danger encouru par deux présumés intoxiqués par ce médicament